« Redonner espoir aux gens » – Le Progrès du 20 avril
Partager

Non encartés, Pierre-Didier Tchétché-Apea et Sabrina Ben Yaen sont soutenus par Europe-Ecologie-Les Verts, le Parti Radical de Gauche et la Force Citoyenne populaire.

« Je suis le candidat de l’Union de la Gauche ». Ainsi parle Pierre-Didier Tchétché-Apea, militant associatif né au Mas-du-Taureau à Vaulx-en-Velin, « un territoire que je connais bien, comme l’Est Lyonnais, pour l’avoir parcouru d’un bout à l’autre. »Non encarté, mais soutenu par Europe-Ecologie-Les Verts (EELV), le Parti Radical de Gauche de Rillieux (PRG) et la Force Citoyenne populaire (FCP), celui qui, à 49 ans, travaille au Conseil général de l’Isère et habite Grenoble, aura comme suppléante une habitante de Rillieux-la-Pape, Sabrina Ben Yaen, 36 ans, employée dans une entreprise de climatisation, déléguée syndicale et du personnel.« Des représentants dignes car simples citoyens »« Parce que j’en ai assez que l’on décide pour moi, j’ai décidé d’être actrice de mon avenir et je me suis engagée auprès de Pierre-Didier », assure-t-elle, « pour lutter contre toutes les discriminations, qu’elles soient raciales, sexuelles, paritaires, à la maison ou au travail ».
L’axe principal de leur campagne : la recherche de cohésion et le citoyen au cœur de tous les projets. « Un parlementaire doit être en phase avec son territoire. Pour cela, il doit avoir des indemnités en phase avec les revenus des habitants de sa circonscription. 1 700 € mensuels, telle devrait être sa cagnotte parlementaire », explique Pierre-Didier Tchétché-Apea.Et d’ajouter : « La 7e circonscription est marquée par une rupture, une défiance vis-à-vis des acteurs publics, sanctionnée par une forte abstention. Nous devons lutter contre cela. Nous ne sommes pas des professionnels de la politique. Nous sommes des représentants dignes car nous sommes de simples citoyens. Nous pouvons donc redonner l’espoir aux gens en intégrant leurs problématiques dans notre programme ».Parmi ses engagements : au niveau politique, la transparence des dépenses, la mise en place d’un mandat révocable et de deux mandats maximum, l’installation d’un conseil citoyen pour gérer la réserve parlementaire, l’égalité salariale femmes-hommes, la création d’une VIe République pour une meilleure considération de l’humain, Côté justice, la multiplication des alternatives à la prison. En termes éducatifs, plus de moyens sur la petite enfance (violences, rapports à l’adulte, maîtrise du langage).Enfin question emploi, « il faut l’aborder avec une entrée sociale. Il faut donner confiance aux habitants pour qu’ils mènent des projets avec une aide à l’investissement, pour améliorer leurs conditions de vie et faire émerger une classe moyenne dans ces quartiers qui changeront son image », conclut le binôme.

RepèreS :

La 7e circonscription

Elle est composée des villes suivantes : Vaulx-en-Velin, Bron, Rillieux-la-Pape, Sathonay-Camp et Sathonay-Village.Le député est Renaud Gauquelin (PS), suppléant d’Hélène Geoffroy (PS), nommée en février 2016 secrétaire d’État à la Ville.

Résultats 2012

Au 2e tour, Hélène Geoffroy (PS) l’avait emporté avec 60,07 % des voix devant Yann Compan (UMP) à 39,93 %.Le taux d’abstention avait atteint 54,06 %.Au 1er tour, 17 candidats s’étaient présentés.


Télécharger l’édition du journal Le Progrès du 20 04 2017

http://www.leprogres.fr/rhone/2017/04/20/pierre-didier-tchetche-apea-redonner-espoir-aux-gens